Catégories
Bébé et maman

Eczéma : comment soulager votre enfant ?

Corps

 

Dès l’âge de 3 mois, 10 à 15 % des nourrissons développent de l’eczéma. Cette altération de la barrière cutanée rend la peau hyper-réactive aux irritants et allergènes présents dans l’environnement : poussières, savon, sueur...

Souvent en cause, une prédisposition héréditaire : entre 50 et 70 % des bébés touchés ont un parent au premier degré (père, mère, frère, sœur) qui l’est ou l’a été aussi (Source : Inserm).

Chez le nourrisson, ce sont avant tout les joues, le front et le pouce sucé qui sont concernés. Plus tard, l’eczéma peut gagner les plis du cou, des coudes et des genoux. Plaques rouges, démangeaisons, cloques : la maladie évolue par poussées. L’eczéma disparaît en général avant l’adolescence.

«Pour les dermocorticoïdes, mon médecin m’a montré la juste quantité à appliquer. Quel soulagement de voir mon fils arriver enfin à bien dormir !»

Lucile, 32 ans, Le Creusot

5 conseils pour préserver la peau de bébé

1. Hydrater

Hydratée, la peau se défend mieux contre les agressions. L’application d’un émollient est la routine de base à adopter : choisissez un produit sans parfum ni conservateur, à appliquer deux à trois fois par jour, de préférence sur peau humide.

2. Traiter les poussées

Pour atténuer l’inflammation et les démangeaisons en phase aiguë, une crème ou une pommade à base de cortisone sont en général prescrites.

À appliquer une fois par jour, sans déborder sur la peau saine. Vous pourrez diminuer les quantités appliquées à mesure que les lésions s’estomperont.

3. Adapter les soins quotidiens

La chaleur aggrave l’eczéma : ne pas dépasser une température de 36 °C pour le bain. Votre eau est calcaire ? Versez-y un sachet d’amidon de blé.

Évitez les vêtements en laine ou en synthétique et préférez le coton ou la soie. Limitez la quantité de lessive et évincez les adoucissants.

«L’idéal serait d’utiliser un nettoyant liquide spécial “peaux atopiques” ou une huile lavante à pH neutre. »

Jean R., pharmacien dans la Vienne

4. Éviter les complications

Veillez à couper court les ongles de votre enfant, pour éviter les lésions de grattage, possibles portes d’entrée pour une (rare) infection bactérienne.

L’autre complication possible de l’eczéma est l’herpès. Vous avez un bouton de fièvre ? Évitez d’embrasser votre enfant.

5. Surveiller

Eczéma ne signifie pas nécessairement allergie. Mais si bébé ne grossit pas normalement, parlez-en à votre pédiatre : une allergie alimentaire peut être en cause.

Les enfants atteints d’eczéma ont par ailleurs 50 % de risques supplémentaires de développer un asthme. À surveiller donc !

 

Ces articles peuvent vous interesser