Catégories
Bébé et maman

Grossesse : comment éviter les vergetures ?

Corps

Très courantes chez les femmes, surtout chez celles qui ont eu des enfants, les vergetures peuvent devenir source de complexes. S’il est très difficile de s’en débarrasser complètement une fois qu’elles sont installées, il est tout à fait possible de prévenir leur apparition avec de bons gestes. Zoom sur les vergetures, leurs causes, et les bons réflexes à adopter pour les éviter.


Grossesse et vergetures : comment se forment les vergetures ?

Les vergetures se présentent sous forme de stries sur la peau. Lorsqu’elles se forment, elles prennent un aspect violacé, avant de devenir blanches avec un aspect brillant, presque nacré. Elles peuvent se localiser au niveau des cuisses, du ventre, des hanches, ou encore, de la poitrine. Bien qu’elles puissent provoquer une gêne esthétique, les vergetures sont naturelles et très courantes : on estime que 80 % des femmes sont concernées par les vergetures.


Chez la plupart des femmes, les vergetures apparaissent après une grossesse. C’est, par ailleurs, la première cause d’apparition des vergetures. En effet, 50 à 70 % des femmes constatent l’apparition de vergetures à la fin de leur première grossesse.* Et pour cause, les vergetures surviennent suite à un étirement important et rapide de la peau. Deux facteurs entrent alors en compte :  

  • La prise de poids, qui distend la peau ;
  • Le taux de cortisol qui augmente, et qui réduit la production de collagène, ce qui rend la peau moins élastique.

Ces deux phénomènes contribuent à la casse des fibres de collagène, ce qui crée des stries sur la peau, plus ou moins profondes et étendues.


Des facteurs favorisants l’apparition des vergetures

Si la grossesse est la première cause d’apparition des vergetures, d’autres éléments peuvent favoriser leur apparition, mais aussi influer sur leur taille et leur profondeur :

  • La génétique : s’il y a des antécédents de vergetures dans votre famille, ou si vos parents ont une peau plutôt fine, vous avez plus de chance de développer des vergetures.
  • Un IMC trop élevé avant la grossesse peut favoriser la distension de la peau ;
  • Le tabagisme peut altérer la qualité de la peau au fil des années et favoriser la casse des fibres de collagène ;
  • Une grossesse à un âge jeune : la peau est alors plus ferme et tendue et elle supporte moins bien l’étirement qu’une peau plus mature ;
  • Certaines pathologies affectant la qualité de la peau, et notamment du collagène, telles que le syndrome d’Ehlers-Danlos ou le syndrome de Marfane, peuvent favoriser l’apparition de vergetures.


Comment prévenir l’apparition des vergetures ?

Vous êtes enceinte ou envisagez de faire un enfant ? S’il n’existe aucune méthode pour prévenir à 100 % l’apparition des vergetures, vous pouvez adopter de bons réflexes dès le début de votre grossesse, pour limiter leur apparition.
 

Surveiller sa prise de poids

Bien sûr, il est tout à fait normal de prendre du poids pendant sa grossesse, c’est même une bonne chose pour la santé de la maman et du bébé. Dans la mesure du possible, essayez de surveiller votre prise de poids au fil des mois, et de la rendre la plus graduelle possible. Les prises de poids soudaines ou excessives pendant la grossesse sont une des premières causes des vergetures.


Avoir un régime alimentaire équilibré et bon pour la peau

Une alimentation saine et variée est nécessaire pour que votre grossesse se déroule dans les meilleures conditions. C’est aussi un bon moyen de prévenir les vergetures. En effet, notre alimentation joue sur la qualité de notre peau. D’éventuelles carences ou des déséquilibres peuvent affiner la peau, la rendre moins résistante et plus sèche. Intégrez donc à vos repas beaucoup de fruits et de légumes, afin de faire le plein de vitamines et d’eau. Il faut également veiller à bien vous hydrater, avec en moyenne 1, 5 litres par jour d’eau. Pensez aux thés et aux tisanes pour varier les plaisirs !


Prendre soin de sa peau tout au long de la grossesse… et après

Plus la peau est hydratée pendant la grossesse, plus vous avez de chances de limiter l’apparition et l’étendue des vergetures. Dès les premiers mois, prenez donc le réflexe d’hydrater votre peau régulièrement, avec des crèmes dédiées ou des huiles végétales.


Prenez le temps d’appliquer le soin hydratant en massage prolongé, cela permettra de renforcer l’élasticité de la peau. L’astuce pour booster l’efficacité des soins ? Effectuez un gommage une fois par semaine juste après la douche, avant d’hydrater la peau. L’exfoliation permettra de désincruster les pores pour améliorer la pénétration de votre crème hydratante ou de votre huile. Pour prévenir l’apparition de vergetures après la grossesse, nous vous conseillons de poursuivre les soins jusqu’au retour de couche, afin d’accompagner la peau jusqu’à ce qu’elle se remette.


Enfin, si vous êtes amenée à vous exposer au soleil, pensez à vous protéger, avec des vêtements couvrants et de la crème solaire SPF 30 ou 50. Le soleil, et plus précisément, les rayons ultraviolets, participent à assécher et à fragiliser la peau. Mieux vaut donc s’en protéger durant la grossesse.


Peut-on éliminer des vergetures déjà installées ?

Vous avez des vergetures installées ? Lorsqu’elles sont déjà bien ancrées dans la peau, ou qu’elles ont une taille importante, il peut être difficile de s’en débarrasser. Mais si la gêne esthétique est trop pesante, il existe des solutions pour atténuer les vergetures.


Par exemple, un dermatologue peut vous prescrire une crème contre les vergetures. Il en existe deux types : les crèmes à base de rétinoïdes (vitamine A) et les crèmes à base d’acide glycolique. Ces traitements permettent de stimuler la production de collagène. Attention, ils ne doivent en aucun cas être pris pendant la grossesse et doivent faire l’objet d’une prescription par un dermatologue.


Pour les vergetures installées, blanches et formant un creux, certaines techniques de médecines esthétiques peuvent aider. La radio fréquence, par exemple, consiste à appliquer un courant électrique à haute fréquence sur les vergetures, qui se convertit en chaleur. Cette chaleur va stimuler la création de fibroblastes pour redonner de la souplesse la peau. Si la séance n’est pas très agréable, rassurez-vous, une crème anesthésiante peut être appliquée.


Enfin, le laser non-ablatif fractionné est une autre solution. A l’aide d’un laser spécifique, on chauffe les vergetures pour stimuler la production de collagène, afin de pousser la peau à cicatriser au niveau des vergetures.
 
Sources :
*Mallol J, Belda MA, Costa D, et al. Prophylaxis of striae gravidarum with a topical formulation. A double blind trial. Int J Cosmet Sci 1991;3:51-7. Young GL, Jewell

 

Laisser un commentaire
Notation
CAPTCHA
Cette question est ici pour vérifier que vous n'êtes pas une machine.

Les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire
Ces articles peuvent vous interesser