Catégories
Bébé et maman

Lavage de nez : le geste santé pour toute la famille

Corps

Pratiqué régulièrement, le lavage de nez est un remède efficace pour limiter les risques d’infections ORL. Il aide également les voies respiratoires à lutter contre les agressions extérieures.
Comment faire un lavage nasal chez l’adulte et chez l’enfant ? Quel produit utiliser ? Petit tour d’horizon des différentes options pour adopter ce geste santé !

Lavage de nez malade

Les bénéfices d'une bonne hygiène nasale sur la santé

Si prendre une douche chaque jour nous semble une évidence, on oublie souvent cette étape. Selon une étude Ipsos, 80 % des Français ne se lavent pas le nez régulièrement. Et même lorsque nous sommes enrhumés, seulement 1 Français sur 2 a le réflexe de se laver le nez au sérum physiologique, selon cette même étude. Pourtant, adopter une bonne hygiène du nez est un véritable « geste santé » qui présente de nombreux bénéfices :

  • Prévenir les infections ORL (rhume, sinusite passagère ou chronique) ;
  • Lutter contre les infections ORL lorsqu’elles sont installées ;
  • Limiter les réactions allergiques, en éliminant un maximum d’allergènes pour prévenir les crises ;
  • Favoriser le confort respiratoire en libérant les voies des impuretés liées à l’environnement et à la pollution ;
  • Améliorer l’activité physiologique du nez : la filtration et le drainage sont facilités, le mucus est évacué plus facilement, sans traumatiser les muqueuses.

Un lavage de nez quotidien, chez l’adulte comme chez l’enfant, vous permettra de retrouver un véritable confort respiratoire. Surtout, ce geste vous assure une meilleure santé de l’ensemble du système ORL !

 

Quelle formule de produit pour laver son nez ?

Pour profiter de tous les bénéfices du lavage de nez, il est conseillé de le faire deux fois par jour. Selon vos habitudes, l’idéal est d’intégrer ce geste à votre routine beauté du matin et du soir, ou simplement, de prendre l’habitude de le faire systématiquement à la sortie de la douche.

Il existe plusieurs formules de produit pour nettoyer son nez. Il est préférable d'éviter le lavage de nez à l'eau du robinet. Privilégiez plutôt l’usage d’une solution neutre respectant la muqueuse nasale : une solution salée à la même concentration que notre sérum sanguin, pour créer une solution dite « isotonique ». La composition des solutions proposées en pharmacie varie rarement. Finalement, la différence réside surtout dans le contenant :

  • Les dosettes de sérum physiologique sont très appréciées des parents, pour effectuer le lavage de nez des enfants. Pratiques d’utilisation, elles favorisent l’élimination des impuretés. Attention, certains sérums physiologiques sont des dispositifs médicaux (marquage CE), il est impératif de lire la notice et de demander conseil à votre pharmacien avant utilisation.
     
  • Le spray pressurisé est, quant à lui, parfait pour les adultes. Il est très facile d’utilisation, permet un lavage rapide, et est idéal pour prendre de bonnes habitudes en l’utilisant régulièrement !
     
  • Le pot Neti est en quelques sortes l’ancêtre du spray pressurisé. Pour ceux qui favorisent une approche plus traditionnelle du lavage, ou pour les adeptes du yoga, c’est une solution très simple d’utilisation. Le pot Neti offre l’avantage de doser à sa guise la quantité de sérum utilisé. Vous pouvez aussi adapter la température pour plus de confort, ou simplement mieux réguler le débit, si vous trouvez les sprays trop agressifs.

En dehors de l’hygiène quotidienne, il est aussi recommandé de laver son nez en cas d’infection, pour libérer les voies respiratoires. Dans ce cas, privilégiez les solutions hypertoniques aux solutions isotoniques. Les sérums hypertoniques contiennent plus de sel que le sérum sanguin, et ont une action plus puissante contre les infections. Cependant, ils ne sont pas adaptés à un usage quotidien, car ils pourraient déséquilibrer la muqueuse nasale.

 

Comment faire un lavage de nez ?

Chez l’adulte et l’enfant

Chez l’adulte et chez l’enfant en âge de faire le lavage soi-même, il convient d’utiliser le format le plus confortable pour chacun. Pour procéder au lavage, que vous utilisiez des dosettes, un spray ou un pot Neti rempli de sérum physiologique, le procédé est le même :

  • Placez-vous devant le lavabo, debout. Inclinez la tête en avant et rentrez le menton, pour que ce dernier soit en contact avec la gorge. Tournez alors la tête sur le côté pour avoir une position plus ou moins verticale.
  • Portez le récipient de votre choix à la narine et versez le sérum ou pressez le pulvérisateur.
  • Respirez calmement par la bouche et ne reniflez pas, pour éviter que le sérum ne parte dans la gorge.
  • Gardez la tête penchée pour que le sérum s’écoule vers l’autre narine sans passer par la gorge.
  • Répétez l’opération de l’autre côté.
  • Penchez-vous ensuite complètement en avant pour que l’excédent de sérum s’écoule, avant de vous moucher, pour éliminer les dernières impuretés et ne pas laisser le nez humide.
lavage nez bébé

Chez le bébé

Chez les nourrissons, il faut être très vigilant car le lavage nasal peut être dangereux. Lors des premiers mois, les nourrissons ne respirent que par le nez et leurs narines sont étroites. De plus, ils ne maîtrisent pas encore parfaitement la déglutition. Cependant, à cet âge où il est encore tôt pour le mouche-bébé, le lavage de nez est parfois nécessaire, notamment en cas d’infection.

Pour nettoyer le nez de bébé, placez le nourrisson sur le dos, et versez doucement quelques gouttes de sérum physiologique dans une narine. Allez doucement pour ne verser que quelques fines gouttes. Laissez-le ensuite reprendre son souffle, et penchez-le un peu en avant au besoin. Puis procédez de la même manière pour la deuxième narine.

A partir de 6 mois, vous pouvez commencer à initier le réflexe de souffler pour se moucher. Pour se faire, placez l’enfant couché sur le côté, et distillez quelques gouttes de sérum physiologique dans la narine du haut, puis bouchez-la pour que l’enfant sorte les sécrétions par la narine libre. Laissez-le reprendre son souffle tranquillement, puis faites la même chose de l’autre côté.

Au-delà de 12 mois, lorsque l’enfant commence à apprendre à se moucher, vous pouvez commencer à lui laver le nez avec un pulvérisateur pressurisé.

 

Ces articles peuvent vous interesser