Catégories
Beauté et soins

Les cicatrices, on s’en passe !

Corps

L’acné disparaît le plus souvent sans laisser de traces, et c’est tant mieux. Mais certaines acnés inflammatoires marquent durablement la peau de leur passage. Comment prévenir ou effacer les marques et cicatrices d’acné ?

Prenez les devants

Mieux vaut prévenir que guérir ! Si vous souffrez d’acné, consultez sans tarder un dermatologue pour limiter le risque d’apparition de cicatrices. Dans tous les cas, tâchez de résister à la tentation de « tripoter » points noirs et boutons. Vous risquez d’endommager les tissus qui les entourent, d’aggraver les symptômes de l’acné et d’augmenter le risque de cicatrices irréversibles.

Des peelings pour effacer

Si, malgré tout, vous conservez sur le visage des taches hyperpigmentaires ou des cicatrices superficielles, vous pourrez les estomper grâce à des crèmes à base de vitamine A acide qui exfolient les couches superficielles de la peau, stimulent la réparation cutanée et gomment les marques.

Il existe de nombreuses solutions dermocosmétiques en pharmacie. En cas d’échec, et si votre acné est éteinte depuis plus d’un an, votre dermatologue pourra aussi vous proposer un peeling à l’acide trichloroacétique (TCA).

En cas de cicatrices profondes

Et en fonction de leur aspect, votre dermatologue pourra aussi avoir recours à différentes techniques : technique de relissage grâce au laser ou à la dermabrasion de l’épiderme, technique de comblement par injection d’acide hyaluronique, voire microgreffes dans le cas de cicatrices très larges.

Au soleil, on se protège !

Même après la disparition des boutons d’acné, des taches brunes peuvent parfois perdurer. Elles sont dues à une hyperpigmentation localisée. En effet, lorsque le tissu cutané est endommagé, la mélanine, activée par les rayons du soleil, est produite en quantité excessive et peut s’accumuler aux endroits lésés.

Après la guérison du bouton, cette mélanine excédentaire demeure et laisse une tache sur la peau. Ces taches hyperpigmentaires post-inflammatoires sont particulièrement fréquentes sur les peaux foncées. Raison de plus, si vous souffrez d’acné, pour utiliser une protection solaire non comédogène d’indice fort (SPF 40 à 50+) en cas d’exposition.

Pour en savoir plus

Dermato-info

Dermato-info.fr est LE site d’information grand public de la Société française de dermatologie (SFD). Toutes les informations mises en ligne sont supervisées par un comité d’experts qui en garantit la validité scientifique. Vous y trouverez les bonnes réponses aux questions que vous vous posez sur la peau, ses maladies et leur traitement.

Ces articles peuvent vous interesser