Catégories
Santé et Bien-être

Rétention d'eau : ces symptômes qui nous gonflent

Corps

Vos jambes et vos pieds sont souvent enflés ? Le soir, vous avez du mal à retirer vos bagues ? Vous souffrez probablement de rétention d’eau. Aliments, sport, massages… Des solutions existent pour vous soulager.

#1 Une histoire d’eau

Notre organisme est constitué d’environ 60 % d’eau. L’essentiel est contenu à l’intérieur des cellules, le reste étant présent dans le sang, la lymphe, et les espaces intercellulaires. Ce liquide est en mouvement constant : il sort des artères pour être réabsorbé par les capillaires veineux et les vaisseaux lymphatiques. Quant à l’eau que l’on absorbe quotidiennement, elle est évacuée via les urines, la transpiration et la respiration. Lorsque ces systèmes de réabsorption et d’évacuation fonctionnent mal, l’eau s’accumule dans les tissus et provoque des œdèmes. C’est la fameuse rétention d’eau.
 

#2 Les causes principales

La cause la plus fréquente de la rétention d’eau ? L’insuffisance veineuse et/ou la défaillance du système lymphatique associées aux fluctuations hormonales (syndrome prémenstruel, grossesse, périménopause). Certains médicaments contre l’hypertension ou le diabète, les corticoïdes ou les anti-inflammatoires peuvent aussi être en cause.

 

#3 L’alimentation « anti-gonflement »

Premier réflexe en cas de rétention d’eau ? Limiter sa consommation de sel et d’aliments de type plats industriels, charcuterie, fromage, biscuits apéritifs... Il est important aussi de manger chaque jour des protéines animales (viandes, poissons, œufs) et/ou végétales (céréales complètes, légumineuses, tofu). Vous pouvez également miser sur les légumes qui contribuent à l’élimination (poireau, céleri, betterave, artichaut, navet, courgette, fenouil, concombre…). Enfin, il est nécessaire de boire au minimum entre 1,5 et 2 litres d’eau par jour pour éliminer le sel et aider à « dégonfler ».
 

#4 Relancer la circulation par le sport

Pour améliorer le retour veineux, il est recommandé de pratiquer une activité physique régulière qui le favorise : marche, vélo ou, mieux encore, natation, aquabiking ou aquagym, qui exercent un massage doux tout en relançant les circulations sanguine et lymphatique.
 

#5 Et d’autres méthodes encore

Pensez aux drainages lymphatiques effectués par un kinésithérapeute, aux massages avec un gel anti-jambes lourdes et, pour améliorer la circulation, aux solutions naturelles, comme les extraits de cassis, de vigne rouge, de ginkgo biloba, d’hamamélis ou de marron d’Inde. Avant de vous tourner vers les plantes aux vertus diurétiques, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Elles sont déconseillées en cas d’insuffisance cardiaque ou rénale. Enfin, évitez le sauna, les bains trop chauds, ainsi que les vêtements serrés.


La solution est-elle dans le pré ?

Reine des prés et orthosiphon.
Ces plantes à l’action drainante facilitent l’élimination des toxines et de l’eau.

Cyprès toujours vert.
Cette huile essentielle, qui aide à activer la circulation, est idéale pour des massages décongestionnants. À utiliser en mélange avec une huile végétale.
 

Laisser un commentaire
Notation
CAPTCHA
Cette question est ici pour vérifier que vous n'êtes pas une machine.

Les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire
Ces articles peuvent vous interesser