Catégories
Santé et Bien-être

Rhume : soulager votre enfant dès les premiers signes

Corps

Aussi bénin que fréquent, le rhume des tout-petits guérit en général spontanément. Mais un coup de pouce parental reste le bienvenu pour en soulager les symptômes.

Rhume bébé - comment soigner

Entre 6 mois et 6 ans, un enfant présente en moyenne 4 à 5 épisodes de rhume par an(1).

Généralement d’origine virale, ils permettent à l’enfant de forger progressivement son système immunitaire. Rien de grave, donc, mais tout de même quelques désagréments. Car l’infection touche les voies respiratoires hautes, c’est-à-dire la cavité nasale et le pharynx (partie située à l’arrière des fosses nasales) : d’où son appellation de rhino-pharyngite.

Elle se traduit souvent par une fièvre modérée (inférieure à 39 °C), le nez bouché, des sécrétions… Si tout s’arrange souvent en une semaine, il est important de surveiller l’évolution des symptômes, et de soulager l’enfant, afin de limiter les perturbations du sommeil et de l’appétit.
 

4 réflexes à adopter en cas de rhume

  1. Soulager les muqueuses
    En maintenant la chambre entre 18 et 20 °C, et en aérant (voire en installant un humidificateur), l’air, moins sec, sera moins agressif pour les muqueuses. N’utilisez pas trop souvent le mouche-bébé, qui peut être irritant, mais lavez le nez à l’aide de dosettes de sérum physiologique ou dérivé d’eau de mer, et nettoyez-le avec des compresses stériles.

    « Mon enfant allergique étant vulnérable aux rhumes, j’anticipe en procédant à un soigneux lavage du nez tous les soirs, pour ôter poussières et allergènes. » Matthieu, 39 ans, Marmande.
     
  2.  Faire confiance à son bon sens
    Si bébé est gêné pour respirer, vous pouvez surélever légèrement son matelas au niveau de la tête. Le rhume ne s’attrape pas en prenant froid, inutile de le couvrir trop ou de surchauffer la maison. Et, bien sûr, pas de bisou si l’on est enrhumé, ni échange de jouets ou de tétines…
     
  3. Fluidifier les sécrétions
    Une bonne hydratation facilitera leur évacuation et préviendra tout risque de déshydratation liée à la fièvre. Donnez-lui souvent de l’eau, ou une boisson non sucrée, afin qu’il continue à boire régulièrement.
     
  4. Consulter si nécessaire
    Avant 3 mois, il est impératif de consulter un médecin en cas de doute, si la température dépasse 38,5 °C, ou si l'enfant ne respire pas bien, que la température stagne plus de 48 heures à 38,5 °C ou que l'enfant a un comportement inhabituel (hypotonie, manque d'appétit, éruption cutanée, etc.).

 

« Pensez à hydrater le nez de votre enfant pour éviter les irritations s'il se mouche beaucoup, par exemple avec de la vaseline ou un peu d'huile d'amande douce. » Xavier R., pharmacien dans l’Isère.

 

Le conseil de mon pharmacien

Indispensable au bon nettoyage des fosses nasales et ophtalmiques, le sérum physiologique Laboratoire Giphar lave les muqueuses en douceur, éliminant l’excès de mucus et les allergènes. Ses unidoses stériles garantissent une hygiène impeccable, même en déplacement.

Ces articles peuvent vous interesser