Catégories
Bébé et maman

Tout savoir sur la chute de cheveux après la grossesse

Corps

Pendant sa grossesse, la femme subit un certain nombre de bouleversements hormonaux. Si ses cheveux sont en général plus épais et plus brillants, il arrive également qu’ils deviennent fragiles et cassants. Mais les effets de ces variations hormonales se font surtout ressentir après l’accouchement. Après leur grossesse, de nombreuses femmes souffrent en effet d’une chute de cheveux plus ou moins importante.

Alors est-ce normal de perdre ses cheveux après un accouchement ? Quand s’arrête la chute de cheveux post-partum ? Et quels soins cheveux privilégier après l’accouchement ?

 

La grossesse et l’accouchement, une succession de bouleversements hormonaux

HCG, œstrogènes, progestérone et prolactine… Certaines hormones sont produites en plus grande quantité pendant la grossesse. Ces changements hormonaux sont importants : ils apparaissent dès les premiers mois de grossesse et se maintiennent jusqu’à la naissance de l’enfant, pour répondre aux nouveaux besoins de l’organisme de la femme enceinte et du fœtus.

Ces modifications hormonales ont des effets notables sur les cheveux de la femme enceinte (et sur sa peau). En plus de stimuler la production de kératine et de sébum, elles ont tendance à ralentir la chute des cheveux. C’est pourquoi les femmes enceintes voient souvent leur chevelure s’épaissir et se densifier. Malheureusement, ces changements hormonaux produisent l’effet inverse chez certaines femmes : leurs cheveux deviennent plus ternes, secs et fragiles. Plusieurs produits spécifiques permettent alors aux femmes enceintes de prendre soin de leurs cheveux.

Juste après l’accouchement, le taux de ces hormones dans le sang diminue de manière brutale et soudaine (le taux d’œstrogènes notamment). Combinée au stress et à la fatigue provoqués par l’arrivée du bébé, cette désimprégnation hormonale provoque en général une perte de cheveux caractéristique, quelques semaines après l’accouchement (dans certains cas, après l’arrêt de l’allaitement). La chute de cheveux peut aussi être favorisée par une mauvaise alimentation ou une carence en fer (due à l’accouchement, aux pertes sanguines abondantes et au retour de couche).

Tous les cheveux qui ne sont pas tombés pendent la grossesse se détachent progressivement. Si la femme peut perdre ses cheveux de manière uniforme, leur chute peut également être accentuée au niveau de la ligne du front. La chute de cheveux post-partum (ou alopécie post-partum) peut durer quelques mois. Les cheveux retrouvent en général leur densité et leur aspect au bout de six à huit mois, lorsque la production hormonale revient à des taux normaux. Si la perte de cheveux dure plus longtemps et s’installe dans le temps (entre 6 mois et un an), il est recommandé de consulter son médecin.

 

Comment prévenir la chute de cheveux ?

Pour prévenir ou limiter la chute des cheveux après la grossesse, il est recommandé de :

  • adopter une bonne hygiène de vie : pendant toute la durée de la grossesse et après l’accouchement, il est essentiel de bien dormir et de se reposer dès que possible (dès que le bébé dort, par exemple). Il est également indispensable de boire suffisamment d’eau, tout au long de la journée (1,5 litre d’eau par jour en moyenne). Vous devez aussi varier votre alimentation et privilégier les aliments riches en vitamines et en nutriments (les fruits et légumes, notamment), en protéines, en acides gras essentiels, en fer, en cuivre, en magnésium et en zinc… Pour en savoir plus, rapprochez-vous de votre médecin (médecin traitant ou dermatologue) ou de votre pharmacien ;
  • bien se laver les cheveux : après avoir démêlé vos cheveux, appliquez une noisette de shampoing sur votre cuir chevelu. Massez délicatement pendant quelques instants (sans frictionner), en effectuant des mouvements circulaires avec le bout de vos doigts (jamais avec les ongles). Ne frottez pas les longueurs : laissez simplement le shampoing glisser le long des cheveux au moment du rinçage. Cela évite d’agresser la fibre capillaire. Terminez en rinçant abondamment à l’eau fraîche, pour resserrer les écailles des cheveux. Séchez-les délicatement en les tamponnant à l’aide d’une serviette éponge (si vous devez utiliser le sèche-cheveux, réglez-le sur le mode « air frais »). Évitez de vous laver les cheveux tous les jours ;
  • se brosser les cheveux en douceur : utilisez une brosse adaptée, et ne tirez pas trop sur les longueurs. Au moment du coiffage, évitez de trop tirer vos cheveux en arrière, et tournez-vous plutôt vers des coiffures faciles pour jeune maman.

 

Comment réagir en cas de chute de cheveux après la grossesse ?

La chute de cheveux après l’accouchement est un phénomène naturel et réversible. Si les cheveux retrouvent en général leur aspect normal au bout de quelques mois, il est conseillé d’en prendre particulièrement soin pendant cette période. Certains traitements et remèdes permettent également de limiter la chute de cheveux après la grossesse, et de stimuler la repousse.

 

Quels types de soins privilégier en cas de chute de cheveux post-partum ?

Si vos cheveux commencent à tomber quelques semaines après votre accouchement, il est conseillé d’utiliser des produits adaptés :

  • quel shampoing ? En cas de chute de cheveux post-grossesse, pensez à contrôler la composition du shampoing que vous utilisez. Privilégiez un shampoing fortifiant au pH neutre (7) ou légèrement acide (moins de 6), plus adapté au cuir chevelu. Là encore, réalisez un massage doux du crâne, avec le bout de vos doigts. Cela permet d’activer la microcirculation sanguine, sans agresser et irriter le cuir chevelu ;
  • quels soins ? Plusieurs produits aident à lutter contre la chute des cheveux et à relancer la phase de pousse. Se présentant sous forme de shampoings, d’huiles, de crèmes ou de traitements en ampoule ou en spray, ils ne doivent être utilisé qu’après l’accouchement. Vous pouvez également faire une cure spéciale, grâce à des gélules capillaires : elles permettent d’apporter aux cheveux tous les nutriments et les vitamines dont ils ont besoin. Ces gélules contiennent en général de la kératine, de la vitamine B, du zinc, du fer des acides aminés… La cure doit être débutée juste après l’accouchement, et continuée pendant plusieurs semaines. Si vous vous tournez vers des ampoules anti-chute de cheveux, appliquez directement leur contenu sur le cuir chevelu et massez en douceur.

Avant d’avoir recours à des compléments alimentaires pour lutter contre la chute des cheveux après la grossesse, demandez toujours conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Certains sont par exemple déconseillés si vous allaitez.

 

Quelles astuces pour mieux vivre la chute de cheveux ?

Pour mieux appréhender et faire plus facilement face à cette perte de cheveux (parfois impressionnante), vous pouvez également :

  • vous couper les cheveux : vous offrir une nouvelle coupe et changer de tête après votre accouchement peut vous aider à mieux vivre cette période délicate. D’autre part, la coupe des pointes abimées permet de rendre les cheveux plus légers et plus volumineux. Enfin, plus les cheveux sont longs, plus cela peut être impressionnant lorsqu’ils tombent. Les raccourcir un peu ne peut être que bénéfique ;
  • faire une couleur : si les colorations sont fortement déconseillées pendant la grossesse, il est tout à fait possible d’oser une nouvelle couleur de cheveux après son accouchement. Qu’il s’agisse d’une coloration temporaire (qui s’estompe au bout de plusieurs shampoings), d’un balayage ou d’une coloration permanente, cela permet d’apporter plus de reflets et de brillance à une chevelure terne et fatiguée. A noter qu'il existe de colorations végétales dont les pigments naturels sont issus de plantes.

 

Dans quels cas consulter ?

Il est recommandé de consulter son médecin traitant ou un dermatologue :

  • si la perte de cheveux est particulièrement importante, ou si vous constatez une perte de densité au niveau de vos cheveux ;
  • si elle dure plusieurs mois, sans signe d’amélioration (plus de 4 ou 5 mois).

Il est possible que l’alopécie post-partum soit liée à une carence ou à un problème de thyroïde. Après vous avoir examiné et interrogé sur vos symptômes, le médecin prescrit en général un bilan sanguin complet (qui permet notamment de vérifier le taux de fer et de magnésium). Cela lui permet de confirmer son diagnostic, pour ensuite vous prescrire le traitement le plus adapté (une cure de multivitamines, un traitement hormonal, des séances de luminodermie…).

 

Comment prendre soin de ses cheveux, tout au long de sa vie ?

La santé de vos cheveux passe par celle de votre organisme. En plus d’adopter une alimentation saine et équilibrée et de boire suffisamment d’eau, veillez à bien protéger vos cheveux contre toutes les agressions extérieures :

  • les rayons du soleil : comme pour la peau, les rayons UV ont un effet néfaste sur la fibre capillaire. Avant toute exposition (à limiter pendant la grossesse et juste après l’accouchement), pensez à couvrir vos cheveux pour les protéger ;
  • la chaleur dégagée par certains appareils de coiffage (fer à lisser, sèche-cheveux…) : pensez à appliquer un soin thermoprotecteur sur vos cheveux, avant de les utiliser. D’autre part, veillez à régler l’appareil sur la température la plus basse ;
  • l’eau salée de la mer, et l’eau chlorée de la piscine : évitez de mouiller vos cheveux ou portez un bonnet de bain adapté ;
  • tous les produits chimiques : d’une manière générale, et tout au long de votre vie, privilégiez toujours les produits capillaires formulés à base d’ingrédients naturels. Mon Shampoing Extra Doux de Laboratoire Giphar contient 98 % d’ingrédients d’origine naturelle. Sans silicone, il permet d'aider à fortifier et à protéger les cheveux, tout en leur apportant brillance et éclat. Également formulé à partir d’ingrédients naturels, Mon Shampoing Nourrissant de Laboratoire Giphar contribue quant à lui à réparer les cheveux secs, abîmés et cassants.

 

 

 

Laisser un commentaire
Notation
CAPTCHA
Cette question est ici pour vérifier que vous n'êtes pas une machine.

Les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire
Ces articles peuvent vous interesser