Catégories
Santé et Bien-être

Voyager assis en prenant soin de sa circulation sanguine

Corps

Rester assis pendant des heures ralentit le flux sanguin, provoquant parfois un gonflement des jambes et des chevilles et, dans certains cas, des phlébites. Quels gestes adopter pour éviter ces désagréments ?

Avant le départ

Le stress augmente la pression sanguine. Si voyager génère de l’anxiété, un apport en magnésium peut donc s’avérer utile. Si vous fumez, réduisez votre consommation de tabac (l’idéal étant bien sûr d’arrêter) dans les jours qui précèdent le départ, car il diminue la tonicité des veines et favorise les phlébites –¬idem pour l’alcool, le café, le thé, les épices. Préférez-leur une association de plantes veinotoniques, comme la vigne rouge (en tisane, en gélules ou en stick à diluer) par exemple.
 

Bouger, même assis

Quel que soit le moyen de transport, un impératif : bouger régulièrement. Même de petits mouvements sont bénéfiques. Étirez-vous souvent, bougez les pieds, faites des flexions-extensions des chevilles et évitez de croiser les jambes. Lors de longs voyages, essayez de vous dégourdir les jambes toutes les deux heures.
 

Se mettre à l’aise

En voiture, orientez la climatisation vers le bas ; au volant, installez-vous dans une position la plus étirée possible (le pli du genou ne doit pas être comprimé). Dans tous les cas, rien ne doit entraver la circulation veineuse. Priorité donc aux tenues amples et aux talons plats, voire, si besoin, aux bas de contention. Ceux-ci doivent être prescrits médicalement car, comme tout traitement, ils présentent des contre-indications. Cela évitera en outre toute confusion entre contention et compression . L’Assurance maladie rembourse en partie ces dispositifs.
 

S’hydrater en continu

Pour les longs trajets en voiture ou en train, n’oubliez pas d’emporter avec vous une ou plusieurs bouteilles d’eau et de boire. La climatisation peut fausser les sensations, alors n’attendez pas d’avoir soif pour vous hydrater.
 

Au quotidien

Les bonnes habitudes pour préserver le capital veineux des jambes ? Les arroser d’un jet d’eau froide en fin de douche, ne pas les croiser en position assise, et pratiquer une activité physique favorisant le retour veineux (la marche à pied suffit). Quelques mouvements de pédalage en position allongée, avant de se coucher, aident aussi. Enfin, pour soulager l’inconfort au quotidien, il existe de nombreux gels qui, appliqués en massage, procurent un effet tonifiant et rafraîchissant.

 

 

Laisser un commentaire
Notation
CAPTCHA
Cette question est ici pour vérifier que vous n'êtes pas une machine.

Les commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire
Ces articles peuvent vous interesser